L’ébranchage

Une fois l’arbre abattu commence le travail d’ébranchage. Cette étape n’est pas sans risque, dans la mesure où vous pouvez être confronté au phénomène de rebond. Vous devez toujours savoir où se trouve le nez du guide-chaîne de façon à ne pas heurter de branche cachée avec la « zone de rebond ».

Tenez toujours la poignée avant avec le pouce sous la poignée et accélérez à plein régime avant de mettre la tronçonneuse en place. Une fois encore, planifiez bien votre travail et pensez aux conséquences de chaque geste.

1. Hauteur et position de travail adéquates

Pendant l’opération d’ébranchage, tenez-vous toujours sur la gauche du tronc. La position de départ est la suivante : jambes écartées et dos droit, le poids de la tronçonneuse reposant sur le tronc. Lorsque l’arbre repose sur sa souche et ses branches, ou encore sur un rondin ou une pierre, il est à hauteur de travail adéquate, ce qui augmente votre confort et votre sécurité.

Travaillez à partir du bas, au niveau de l’extrémité du tronc, puis remontez vers la pointe. Rappelez-vous que le tronc doit servir de protection entre vous et la tronçonneuse lorsque vous vous déplacez le long de l’arbre.

2. Ébranchage de feuillus

A. Les branches situées sur le côté du tronc doivent être sciées à partir du haut avec la partie inférieure du guide-chaîne (chaîne tirante). Laissez le corps de la tronçonneuse reposer sur le tronc et orientez le guide-chaîne contre la branche dans un mouvement de bras de levier.

B. Les branches situées sur le dessus du tronc doivent être sciées avec la tronçonneuse couchée sur le côté, avec chaîne tirante ou poussante. Accélérez avec le pouce.

C. Quant aux grosses branches qui pointent vers le sol, vous devez les scier à partir du dessous avec une chaîne poussante, afin d’éviter que la tronçonneuse ne se coince. Faites d’abord une petite encoche sur le dessus pour éviter que la branche ne se fende. Prenez garde à ce qu’elle ne vous frappe pas lorsqu’elle tombe.

D. La meilleure façon de scier les très grosses branches ou les longues branches est de les scier par petits tronçons, ni trop longs, ni trop courts. Faites d’abord une encoche sur le dessous de la branche avant de la scier par le dessus.

3. Résineux

Les conifères souvent plus minces et avec des branches plus nombreuses que les arbres feuillus, peuvent être ébranchés en coupant alternativement d'un côté pyuis de l'autre. Laissez la machine glisser le long du tronc pour limiter les contraintes sur vos bras et votre dos. Quand vous travaillez du même côté que vous vous tenez, vous pouvez soutenir la tronçonneuse avec votre jambe gauche. Mais gardez toujours la machine de l'autre côté du tronc quand vous déplacez vos pieds.

4. Ébranchage du dessous du tronc

Une fois l’ébranchage terminé jusqu’au sommet, retournez le tronc et ébranchez le dessous. Essayez de retourner le tronc sur une pierre, une souche ou un rondin pour avoir une bonne hauteur de travail.