L’abattage, étape par étape

1. Organisation et préparatifs

Vous devez être suffisamment familiarisé avec votre tronçonneuse avant d’abattre un arbre. Pour des raisons de sécurité et d’efficacité, planifiez l’abattage à l’avance et pensez toujours aux conséquences de vos gestes. Pour commencer, ne travaillez jamais seul en forêt. Ayez toujours une autre personne avec vous. Gardez toujours sur vous un téléphone mobile pour pouvoir joindre quelqu’un en cas d’accident.

2. Choisir la direction de l’abattage

Une fois l’arbre à abattre choisi, vous devez décider de la direction de l’abattage. Tenez compte des données suivantes : l’arbre penche-t-il ? Y a-t-il des branches qui penchent plus d’un côté que de l’autre ? De quel côté le vent souffle-t-il ? Il est plus simple d’abattre l’arbre dans le sens de son inclinaison naturelle, en fonction de son angle, de son porte-à-faux et du vent. Pour abattre un arbre d’un autre côté, il faut une technique spéciale et des ressources d’énergie toutes autres ; il arrive même qu’une opération de ce type soit tout simplement impossible. Essayez de faire tomber l’arbre sur un tronc, une pierre ou une souche. Vous aurez ainsi une meilleure hauteur de travail pour l’ébranchage et le découpage. Attention ! Si d’autres personnes se trouvent à proximité, il faut garder une distance d’au moins deux longueurs d’arbre entre eux et l’opérateur.

3. Ébranchage du bas du tronc

Sciez les branches basses qui peuvent gêner. N’utilisez jamais la tronçonneuse plus haut que la hauteur des épaules. Ne vous placez pas directement derrière la tronçonneuse. Servez-vous du tronc comme protection entre vous et la tronçonneuse.

4. Débroussaillez votre zone de travail et de retraite

Nettoyez le sol autour de l’arbre et les quelques mètres derrière. Lorsque l’arbre s’abat, reculez de quelques pas sur le côté, car il peut arriver que les extrémités des racines sortent violemment du sol.

5. L’abattage « dirigé »

Pour forcer l’arbre à tomber dans la direction souhaitée, on utilise une méthode que les bûcherons appellent « l’abattage dirigé ». Elle consiste à scier une sorte de charnière de pivotement, laquelle guide l’arbre dans sa chute. Pour réaliser cette charnière, on scie d’abord une pièce triangulaire appelée entaille d’abattage, du côté de la chute. La deuxième entaille, le trait d’abattage, est sciée horizontalement de l’autre côté du tronc. Ne jamais scier le tronc de part en part, mais toujours laisser une mesure d’environ 3 cm. C’est cette mesure d’abattage qui sert de charnièreNext you make the "felling cut", by cutting horizontally from the opposite side. However, you should not saw through the entire stem, but leave a hinge of about 3 cm. This hinge controls the felling direction.

6. Entaille d’abattage

A. Placez-vous derrière l’arbre, les jambes écartées, et inclinez l’épaule gauche vers le tronc, de façon à être bien en équilibre. Regardez dans la direction de la chute avec le côté supérieur de la poignée avant. Vous obtenez ainsi la direction exacte de l’entaille d’abattage puisque la poignée de la tronçonneuse Jonsered est perpendiculaire au guide-chaîne.

B. Sciez d’abord le haut de l’entaille d’abattage. Tenez fermement la poignée avant, le pouce passant par-dessous, accélérez à plein régime et dirigez la tronçonneuse vers le bas, à 60° d’inclinaison. La profondeur de l’entaille d’abattage doit être de 1/4 à 1/5 du diamètre du tronc. Commencez votre travail suffisamment haut sur le tronc pour avoir suffisamment d’espace pour l’entaille d’abattage inférieure.

C. Gardez la même position et sciez l’entaille d’abattage inférieure. Tenez fermement la poignée avant de la main gauche et accélérez à plein régime avec le pouce droit. Inclinez la tronçonneuse vers le haut selon un angle de plus ou moins 30° et sciez jusqu’à ce qu’il coïncide avec l’entaille supérieure. Il est très important que les deux entailles se rencontrent pour que la charnière puisse guider l’arbre dans sa chute. Pendant que vous sciez l’entaille d’abattage inférieure, vous devez regarder du côté de l’entaille d’abattage supérieure pour voir où les deux se rencontrent. Si l’opération est menée correctement, vous obtenez une entaille d’abattage parfaite, d’une ouverture de 90°.

7. Trait d’abattage

D’abord un conseil : arrêtez le moteur et contrôlez le niveau d’essence. Tomber en panne d’essence pendant le sciage d’un trait d’abattage n’est pas sans danger.

A. Sciez le trait d’abattage au niveau de la pointe de l’entaille d’abattage, ou légèrement au-dessus. Laissez une mesure (charnière d’abattage) d’au moins 3 cm (env. 1 1/4 pouce).

B. Si le diamètre du tronc est inférieur à la longueur du guide-chaîne, vous pouvez entailler le trait d’abattage directement du côté du tronc opposé à l’entaille.

C. Sinon, placez d’abord la tronçonneuse sur le côté du tronc et sciez autour de l’arbre, à reculons.

D. Tenez-vous les jambes écartées, les pieds bien d’aplomb. Tenez la poignée avec le pouce de la main gauche passant par-dessous et accélérez à plein régime avant de mettre la tronçonneuse en place.

E. Après avoir scié un peu plus de la moitié du trait, arrêtez et placez un levier d’abattage dans l’entaille, ou enfoncez-y un coin. Cela empêche l’arbre de pencher en arrière et évite le pincement du nez du guide-chaîne dans le trait d’abattage. Le levier d’abattage facilite la chute de l’arbre.

Remarque : si vous en êtes à vos débuts dans le métier, nous vous recommandons de ne pas abattre des arbres dont le diamètre est supérieur à la longueur du guide-chaîne. Il est plus facile et plus sûr d’abattre un arbre en pratiquant un trait d’abattage simple, directement à partir de l’arrière.

8. Aire de retraite

A. Une fois le trait d’abattage entièrement scié, éloignez la tronçonneuse et soulevez au besoin le levier d’abattage pour aider l’arbre dans sa chute. Gardez le dos droit et les genoux pliés, et travaillez avec les muscles des cuisses.

B. Pendant la chute de l’arbre, reculez de quelques mètres sur le côté, pour être suffisamment éloigné lorsque le tronc touchera le sol. Il peut arriver que la souche rebondisse dans tous les sens.

9. Abattage de gros arbres

Une fois que vous vous serez familiarisé avec le fonctionnement de votre tronçonneuse, vous pourrez abattre sans difficulté des arbres dont le diamètre est deux fois la longueur du guide-chaîne.

A. Effectuez l’entaille d’abattage comme décrit ci-dessus. Pour le trait d’abattage, commencez d’abord par faire une encoche sur le côté du tronc. Laissez une « mesure d’abattage » suffisamment longue et sciez d’abord avec la partie inférieure du guide-chaîne (chaîne tirante) pour éviter les rebonds.

B. Sciez ensuite autour du tronc jusqu’à la mesure d’abattage.

C. N’oubliez pas d’enfoncer le levier d’abattage avant de finir de scier.

Au moindre doute, demandez de l’aide !

Si vous êtes bûcheron amateur, il vaut mieux éviter d’abattre de trop gros arbres. Il en va de même pour les arbres qui se trouvent à proximité d’habitations, de routes à grande circulation et de câbles aériens. Les arbres et les souches renversés par des vents violents doivent également être laissés aux bûcherons professionnels.

Il vaut mieux demander à une personne expérimentée plutôt que de s’exposer à des erreurs inutiles et embarrassantes. Il s’agit avant tout d’une question de sécurité. Si vous ne connaissez personne qui soit suffisamment qualifié pour effectuer ce genre de travail, votre distributeur Jonsered vous indiquera à qui vous adresser.

Si un arbre se coince

S’il vous arrive qu’un arbre tombe sur un autre, utilisez un treuil pour le libérer. Cette situation est très dangereuse pour un bûcheron inexpérimenté. N’hésitez pas à demander de l’aide, mais ne laissez jamais un arbre à moitié abattu sans surveillance.