Une histoire de Jonsered : Fredrik et la chasse aux expériences

L'automne approchant, Fredrik Sandström prend quelques instants pour jeter un regard rétrospectif sur l'été et sur le travail qu'il a accompli au cours des derniers mois. Mais il se penche globalement sur l'avenir, car vient maintenant l'heure pour lui de se consacrer à l'amour de sa vie (en dehors de sa famille, bien évidemment).

“J'avais l'habitude de penser à court terme, comme ‘cette année, j'accomplirai ci et ça’”, déclare Fredrik. “Je réalise maintenant que les choses ne prennent pas la tournure que l'on imagine et que nous devons donc penser à plus long terme. Certaines choses que nous pensions faire ne se produisent pas… et d'autres surgissent à la place.”

L'été dernier par exemple, il s'agissait de consacrer moins de temps à l'isolation de la grange et de prévoir plus de temps pour l'extension de celle-ci à la place. C'est comme ça que cela se passe.

Cependant, l'automne arrive, et nous savons qu'il y a au moins une chose importante qui va se produire.

La chasse comme expérience globale

“Depuis tout petit, ma vie tourne autour de la chasse”, déclare Fredrik. “Nous avons ces vieux films 8 mm sur lesquelles j'ai environ le même âge que mes enfants maintenant… deux, trois, quatre ans. Je suivais mon père dans la forêt et restais assis à côté de lui jusqu'à ce que cela me démange trop.”

Fredrik ajoute que, lorsqu'il était enfant, on l'autorisait à ne pas aller à l'école au début de chaque chasse à l'orignal annuelle. Il donnait un coup de main pour divers travaux et surveillait la tour de chasse jusqu'à ce que ses yeux le brûlent. Et il adore toujours autant aujourd'hui.

“J'adore l'ensemble du concept. Sortir en forêt dans le calme et la tranquillité, sans pleurs ni cris d'enfants. Vous admirez le chien chasser, et ressentez l'excitation, bien évidemment. Si vous parvenez à tirer sur un lièvre à la fin de la journée, c'est agréable, mais c'est l'expérience dans son ensemble que j'apprécie.”

Brand: A working life - Spring