Une histoire de Jonsered : La forêt, la liberté et Fredrik

Grandir dans le pays a suscité chez Fredrik s Sandström un intérêt pour la faune et la chasse à un âge précoce. À trois ans, il a connu sa première chasse à l'orignal depuis le sac à dos de son père ; à onze il tirait son premier lièvre.

Trois ans au lycée local spécialisé dans l'exploitation forestière ont précédé des études de niveau supérieur dans le même domaine. Après avoir terminé ses études, Fredrik a déménagé en Allemagne et en France pendant quelques mois avant que le mal du pays ne le ramène dans la campagne suédoise.

Aujourd'hui, il vit avec sa compagne Sofia et leurs trois filles dans leur ferme appelée Ålgården, à quelque 70 miles à l'est de Göteborg. Son terrain s'étend sur environ 200 hectares de prairies et de forêts, et est dans la famille de Sofia depuis des décennies.

“Tout est fait à mon rythme”

“J'aime la liberté et la sérénité”, déclare Fredrik. “Tout est fait à mon rythme. Je termine mes projets quand je le veux, ou je pourrais commencer un nouveau projet au beau milieu d'un autre si j'en ai envie.”

Fredrik pense que chaque saison a son propre charme. Ce printemps, l'accent est mis sur les vaches et sur la planification et la reconstruction de leurs enclos. Onze vaches bavardes déambulent dans la ferme cette année, ainsi que cinq génisses, cinq veaux bondissants et Frans le taureau.

“En fait, je garde un œil sur Frans en ce moment”, nous révèle Fredrik. “J'ai recueilli des bouleaux dans l'enclos après l'abattage, mais ils ne seront probablement plus là en automne puisque Frans adore se frotter contre eux jusqu'à ce qu'ils cassent.”

“Il n'est pas difficile de trouver des idées”

Ce printemps, en plus de travailler sur les enclos des vaches, Fredrik a isolé la grange, commencé à travailler sur une serre et construit un petit rond-point devant la maison. Au milieu, Sophia a planté des cerisiers qui fleuriront le printemps prochain.

“Tous les projets auxquels nous pensons prennent vie, tôt ou tard. Il n'est pas difficile de trouver des idées dans cette famille. Mais mon plus grand rêve est en fait de terminer tous les projets que nous avons commencés. Il reste quelques touches finales à apporter, à vrai dire,” ajoute Fredrik en riant.

Brand: A Working Life - Winter